Trophée Lalique : celui que les patineurs n’ont pas eu!

Il y a deux jours nous vous avions annoncé de quelle manière nous avions obtenu un magnifique trophée Lalique et pour ceux qui se demandaient encore pourquoi et comment, la réponse est NON,  Nikki Field et son partenaire Marc Cosnard des Closets ne sont pas les derniers champions de patinage artistique en titre (enfin ils ne l’étaient pas la dernière fois que je les ai vus) auxquels les Trophées Lalique sont généralement associés.

Plaisanterie mise à part, le Prix H. Pierantoni d’Innovation, trophée en cristal Lalique, a été décerné à notre marque RevitaLash® et nous étions particulièrement fiers de le montrer à Athena Cosmetics (la maison mère de RevitaLash® France) en Californie non seulement en tant que récompense mais aussi pour ce qu’il représente comme une part de l’héritage Français.

Depuis la fin du 19èmesiècle, le nom de Lalique a toujours été synonyme de beauté de créativité, de qualité et considéré comme l’emblème du luxe et du raffinement.

Il n’est pas surprenant que l’image de Lalique ait été rapidement associée au monde de la beauté et des parfums en signant des créations pour le pionnier de l’industrie cosmétique François Coty et par la suite l’inimitable et exquis flacon de « l’Air du Temps » de Nina Ricci.

Toujours est-il que nous adorons notre naïade Lalique qui symbolise si bien notre conception de la beauté, un univers élégant, discret avec un soupçon de mystère.

Trophée Lalique : celui que les patineurs n’ont pas eu!