RevitaLash® au secours de La Joconde? Peut être pas!

Selon la compagnie Française « Lumière Technologie » et leur incroyable caméra Haute Définition qui est en mesure d’obtenir une résolution époustouflante de 240 millions de Pixels, il semblerait que le plus profond des secrets de Mona Lisa soit maintenant révélé.

Ayant pour habitude de scruter cils et sourcils (ou manque de) chez les autres grâce à mon travail auprès d’Athena Cosmetics, fabricants de l’étonnante gamme de sérums RevitaLash®, je me suis souvent étonnée du fait que Mona Lisa était totalement dépourvue de cils et de sourcils.

Etait-ce la mode de ce début du  16ème siècle lorsque Léonard de Vinci a levé le voile sur sa «Joconde» ?

Souffrait- elle d’une maladie quelconque?

Quelqu’en soit la raison,  c’est cette particularité physique, hormis bien sûr son sourire énigmatique, qui pour ma part donne à la noble Florentine ce certain «  je ne sais quoi »!

On peut remercier aujourd’hui la technologie moderne pour nous avoir donné la réponse et avoir découvert que Mona Lisa affichait cils et sourcils au complet à l’époque en 1506, mais que les huiles en vieillissant avaient tout simplement effacé les pigments.

Pascal Cotte, l’inventeur du procédé nous assure qu’en dépit du temps, les traces de ces cils inférieurs existent toujours.

Il affirme également que le fameux sourire qui a fait l’image de marque de Mona Lisa était encore plus défini lorsqu’elle posa pour le maître et que sa « petite robe noire » était bordée de dentelle.

Cela dit… remercions RevitaLash® car, grâce auquel si je vis plus de 500 ans, mes cils ne connaîtront pas le même sort que ceux de Mona ! Oufff !!!

RevitaLash® au secours de La Joconde? Peut être pas!