C’est la Période des Fêtes … allez … Soyons Crazy* (*fous)

 

Les fêtes arrivent et si vous êtes aux alentours de Paris, c’est le moment idéal pour aller au spectacle et de voir l’une des revues traditionnelles de la capitale. Soit vous choisissez le Lido avec son très extravagant nouveau show «Paris Merveilles» ou le Moulin Rouge, au pied de la Butte Montmartre où le fameux French Cancan se produit chaque soir depuis la création du cabaret en 1889, mais notre choix se portera sur le très original Crazy Horse Saloon ou  Le Crazy Horse Paris ainsi nommé aujourd’hui.

La Rivière Distribution a un lien particulier avec le Crazy Horse et on les remercie pour l’accueil qu’il réservent aux événements caritatifs dans le cadre de la collecte de fond, et tout particulièrement avec le fond de dotation Ereel et son programme «Souffle de Violette» qui vient en aide aux femmes atteintes, ou en rémission du cancer.

Pour la troisième année consécutive RevitaLash® Cosmetics, produit phare de La Rivière Distribution, est un des fournisseurs officiels, puisque chaque danseuse reçoit un an de sérum pour cils Revitalash® Advanced. Les filles adorent ce produit puisque leurs faux cils et leurs extensions portés pendant des heures font des ravages à l’encontre de leurs cils naturels. C’est là que RevitaLash® opère un incroyable travail de soin et de protection.

Je ne vous donnerai pas trop de détails concernant Show dans ce Post, mais je vous dirai simplement qu’il est vraiment unique, que les éclairages sont époustouflants, et cela numéro après numéro. Par contre, j’ai décidé de passer en revue quelques faits, un peu insolites, sur les danseuses de ce lieu qui est devenu incontestablement, le Temple de la Femme.

Le saviez-vous ?

– Plus de 800 danseuses se sont produites depuis la création du cabaret par Alain Bernardin voici 60 ans.

– Pas moins de 500 candidatures chaque année, pour une poignée de danseuses sélectionnées après avoir rempli les critères terriblement exigeants imposés par le fondateur … dégainez vos centimètres !

– Chacune des danseuses doit avoir reçu une formation de ballerine classique  et doit accepter ensuite cinq mois d’un éprouvant et difficile entraînement.

– A la fin de leur formation les danseuses reçoivent un nom de scène qui reste la propriété du Crazy Horse: Rita Lenoir, Lova Moor, Rosa Fumetto, Miss Tallulah pour n’en citer que quelques uns …

– Les Crazy Girls viennent de plus de dix pays différents.

– Chaque danseuse possède 6 paires de chaussures sur-mesure en  incluant les iconiques Louboutins aux semelles rouges.

– Les talons sont calibrés de façon à ce que dans le célèbre tableau des Horse Guards, toutes les danseuses soient exactement de la même taille au millimètre près.

– Chaque costume est fait main et cela prend environ une semaine de travail.

– En une seule année, les Crazy Girls utilisent 2500 paires de bas, 500 litres de maquillage et 300 rouge à lèvres sur-mesure, le  «Crazy Red».

Pour terminer, sachez que les loges sont strictement interdites aux hommes … désolé les mecs !

C’est la Période des Fêtes … allez … Soyons Crazy* (*fous)