Distributeurs automatiques de cosmétiques – Un nouveau modèle de Business

Je savais que ce n’était qu’une question de temps !

Les petits distributeurs très largement réservés aux produits du quotidien, les essentiels comme le dentifrice, le gel douche, où encore les préservatifs font partie de notre univers depuis de nombreuses années. Mais voilà que j’ai eu la bonne surprise de découvrir une nouvelle fonction de ces machines : la distribution de produits cosmétiques !

Ces machines ne favorisent pas uniquement l’achat impulsif. Elles agissent aussi comme des outils de communication,  étonnants, drôles et beaux dotés d’un puissant impact visuel.

Ce concept qui était dans l’air depuis quelques années a été inauguré par des marques comme Calvin Klein en association avec Sephora  installant des distributeurs dans quatre stations du métro Parisien, ou par Birchbox le géant Américain du « Box »  ou coffret beauté qui, au début de l’année, a posé les siens à la station Montparnasse au centre de Paris.

Par ailleurs on peut remercier Chanel qui en créant le «buzz» avec des machines qui distribuent des échantillons de parfums, des tatouages éphémères, ou encore des « bons » pour des pose de vernis au Festival du Film « Cinéma Paradiso» en juin, a rendu le concept très chic et … très cool !

Ces distributeurs présentent un certain nombre d’avantages. Tout d’abord, ils sont compacts et n’occupent que très peu d’espace (autour d’un mètre carré au sol) mais c’est aussi leur côté plurifonctionnel qui a séduit des marques comme Séphora pour les expérimenter dans le cadre d’ initiatives non-commerciales comme l’échantillonnage.

Dans un des plus grands centre commerciaux de la capitale, Beaugrenelle, situé dans le 15ème  arrondissement, ils ont installé un distributeur automatique d’échantillons qu’ils ont appelé «Mini Beautic» et dans lequel les clients peuvent scanner leur ticket de caisse avant de choisir entre un et quatre échantillons proposés et cela en fonction de ce qu’ils ont dépensé.

D’autres marques comme la très originale «Benefit» qui fait maintenant partie du groupe international LVMH, ont choisi les aéroports pour installer leurs distributeurs très ludiques, qui se présentent sous la forme de Minibus rose bonbon bien flashy et fièrement couronnés par une enseigne lumineuse  «Glam Up And Away» étincelante !

Depuis le lancement de ce nouveau réseau de distribution à Austin Texas en 2013, la marque possède maintenant une cinquantaine de distributeurs qui contribuent à la croissance et à la visibilité de la marque sur le territoire Américain.

Autre exemple, Clarins,  qui a installé sa première machine proposant 45 références dans le salon d’Air France à l’aéroport JFK de New York, avec un franc succès. Mais, la marque se félicite toujours de son contact personnalisé avec la clientèle.  Le distributeur automatique étant un plus.

Pour conclure, même si ce modèle de business complémentaire, certes amusant et attirant prend l’industrie Cosmétique dans son tourbillon, rien ne remplacera le service, le conseil avisé, et enfin le sourire d’un vrai vendeur sympathique et … à l’écoute !

Passez une très bonne journée …

Distributeurs automatiques de cosmétiques – Un nouveau modèle de Business