Une Destination, un produit … l’Eau Céleste de Vichy!

Mon mini-break du mois d’Août nous emmène à Vichy la célèbre station thermale du centre de la France.

La ville de Vichy est située dans le département de l’Allier au nord du Massif Central, en marge de la chaine des volcans. Des fouilles archéologiques on estimé que l’origine de ces thermes remontait à 52 avant notre ère.

Ce sont les Gallo-Romains qui les premiers ont découvert les vertus thérapeutiques des sources et dès le premier et le second siècle, économiquement parlant, Vichy vivait déjà largement des Thermes. On a découvert  d’ailleurs les vestiges d’un établissement Thermal sur le site de l’actuel Parc des Sources.

La fin de l’occupation Romaine a mis fin à l’activité thermale, et il faudra attendre 1605 lorsque le Roi Henri IV classe les bains thermaux et les sources, pour que revive la tradition. En 1630 on érigea un modeste pavillon, « La Maison du Roi » avec deux bassins pour les traitements et il était aussi recommandé non seulement de boire l’eau des sources mais aussi de se doucher avec et de suivre un régime spécial.

Après cette période, l’activité thermale de Vichy n’a cessé d’évoluer . . .

En 1676 la Marquise de Sévigné, célèbre pour la correspondance qu’elle a entretenue avec sa fille, écrits très en avance sur l’époque, a clamé haut et fort que les eaux de la source avaient soigné la cruelle paralysie de ses mains ce qui lui avait permis de reprendre l’écriture.

En 1885 les deux filles du Roi Louis XV Adélaïde et Victoire vinrent à Vichy mais furent extrêmement déçues par la simplicité et la décrépitude du lieu.

De retour à Versailles elles finirent par persuader leur oncle Louis  XVI d’envisager la création d’un établissement plus important.

C’est ainsi que le grand architecte Janson créa une galerie qui allait relier deux  des spas,  avec l’adjonction d’un bâtiment qui allait accueillir les bains, les douches et les salles de réception.

Pendant la Révolution Française, la clientèle aristocratique déserta les thermes jusqu’au moment ou Laetitia, la mère de Napoléon Bonaparte, ne vienne les visiter avec son fils Louis.

Le second Empire vit beaucoup de changements et Napoléon III s’y rendit à cinq reprises pour prendre les eaux.  Sous sa protection la ville connut une transformation significative.

Naturellement pendant la Belle Epoque Vichy était une ville florissante et le Parc des sources fut enrichi d’une allée de 70 mètres couverte d’une structure de fer du plus pur style Art Nouveau.

C’est en 1903 que fut inauguré le grand « Etablissement des Thermes » avec sa coupole Byzantine.

Alors qu’en 1900 Vichy comptait déjà plus de 40.000 curistes, à la veille de la 1ère Guerre Mondiale on en comptait près de 100.000 !!

Aujourd’hui l’eau Vichy Célestins est connue dans le monde entier. Elle est présente dans plus de 40 pays et 40 millions de bouteilles sont vendues chaque année.

Les qualités de cette eau sont nombreuses mais pour vous les « accros à la beauté » qui suivez notre blog, elle est particulièrement appréciée pour sa capacité à purifier, à hydrater la peau,  grâce à sa richesse en minéraux.

A ce sujet, une étude indépendante réalisée par un laboratoire cosmétique privé a prouvé qu’elle augmentait l’hydratation de la peau à hauteur de 7%.

Boire Vichy Célestin contribue réellement à obtenir une belle peau lumineuse,  un effet résumé dans le célèbre slogan  «Le Teint Célestin ».

Il est recommandé d’en boire au moins 1,5 litre par jour  accompagné d’un régime sain et d’exercice physique régulier.

A Votre Santé !

Une Destination, un produit … l’Eau Céleste de Vichy!