Une Ville, Un Rituel. Les Thermes de Budapest.

Cette saison de fêtes ne faisant pas exception à la règle, j’essaie toujours de vous emmener dans un endroit typique pour ma dernière escapade de l’année …

Les températures étant au dessous de zéro, et puisqu’en plus on m’a assuré qu’il fallait faire un saut aux Thermes qui sont absolument un must à découvrir lorsque je serai à Budapest, l’idée de me déshabiller et de piquer une tête n’était tout à fait dans mes projets.

Quoiqu’il en soit, curieuse de nature et de façon permanente prête à sortir de ma zone de confort pour La Rivière, je l’ai fait une fois de plus pour découvrir ce qui paraît-il est le spa le plus photographié en Hongrie et peut-être même au monde, les Bains Gellért.

Ces Bains très célèbres ont été construits entre 1912 et 1918 dans l’authentique et exquis style Art Nouveau. Aujourd’hui encore, depuis leur ouverture en 1918 les Bains Gellért, restent parmi les plus beaux, les plus spectaculaires de Budapest.

On peut trouver des références aux eaux curatives de cet endroit qui remontent au tout début du 15ème siècle. Les sources chaudes qui alimentent les thermes arrivent directement des profondeurs jusqu’à la colline de Gellért, et les Turcs les ont utilisées au 15 et 16 ème siècles lorsqu’ils occupaient la Hongrie.
De nos jours, les Bains Gellért ont été restaurés et rendus à leur première gloire. Alors je me suis glissée dans mon maillot, et j’ai trouvé mon chemin jusqu’à la première piscine. Là, j’ai vraiment eu du mal à croire ce que je voyais … et de penser que j’ai songé à faire l’impasse!

Pour les amateurs d’art et les gens qui ont un style de vie raffiné, l’Art Nouveau est ici décliné dans tous ses aspects : Les mosaïques qui recouvrent complètement les sols et les murs de l’entrée principale, les salles successives, ainsi que les piscines viennent de la célèbre manufacture de Zslonay. Les vitraux et les structures de bois dont sont faites les cabines où l’on se change sont magnifiques jusqu’au moindre détail.
Les eaux chaudes qui nourrissent les basins thermales sont riches en calcium, en magnésium, en hydrogène-carbonate, en sulfate, en sodium, avec un contenu significatif d’ion de fluor.
En dehors du fait d’être totalement relaxantes, ces eaux soigneraient des maladies dégénératives des articulations, des arthrites chroniques et les problèmes de colonne vertébrale.
D’autres services sont à la disposition de la clientèle « bien-être » dont je fais partie.
Ils incluent des bains en tub, les applications de boue, des saunas, des hammams et des massages, mais l’expérience de « buller » si c’est le mot approprié dans une magnifique bassin à 40 °C est simplement … le bonheur!

En observant mes compagnons de bains, je me retrouvais dans un fabuleux tableau orientaliste … suspendu dans le temps.
Mais, hélas voici le moment de partir non sans faire un saut au Grand Hôtel Gellért pour un magnifique café Viennois bien crémeux et une belle tranche de gâteau au chocolat une spécialité traditionnelle Hongroise.
Une fin parfaite pour un moment parfait !

Une Ville, Un Rituel. Les Thermes de Budapest.